Après le livre de la Genèse, qui fait le récit de la création, après le livre de l’Exode, qui raconte la naissance du peuple d’Israël, le livre du Lévitique est le livre des lois. Ce troisième livre de la Torah, appelé en hébreu Vayikra (Il appela), tire son nom du verset d’ouverture : « L’Eternel appela Moïse ».

Le Lévitique parle des devoirs sacerdotaux en Israël. Il met l'accent sur la sainteté de Dieu et le code selon lequel son peuple devait vivre pour devenir saint. Son but est d'enseigner les préceptes moraux et les rituels religieux de la loi de Moïse. Dans la littérature rabbinique il est souvent désigné sous le titre de Torat kohanim, « manuel des prêtres », en raison de son contenu. En effet, le Lévitique est tout entier consacré à la consécration des prêtres destinés à officier dans le Tabernacle, aux lois sacrificielles, aux interdits alimentaires, aux lois de pureté et d’impureté, au rituel des fêtes.

Le Lévitique est composé de 10 parashiot soit 27 chapitres qui comptent au total huit cent cinquante neuf versets.

Plus précisément, le lévitique se décompose ainsi :

·        chapitres 1 à 7 : les lois sacrificielles

·        chapitres 8 à 10 : le rituel de la consécration des prêtres officiant dans le Tabernacle

·        chapitre 11 : les lois alimentaires

·        chapitre 12 : l’impureté de la femme après l'enfantement

·        chapitre 13 : la lèpre humaine, une tumeur, les dartres et taches

·        chapitre 14 : les règles de purification du lépreux

·        chapitre 15 : les impuretés sexuelles

·        chapitre 16 : Yom Kippour

·        chapitres 17 : lois d’abattage rituel

·        chapitres 18 à 20 : les lois de sainteté

·        chapitre 21 et 22 : les rites liés à l’impureté des prêtres

·        chapitre 24 : la ménorah, le pain de présentation, le blasphémateur

·        chapitre 25 : les années shabbatiques et le jubilé

·        chapitre 26 : bénédictions et mises en garde

·        chapitre 27 : Sanctuaire, dépôt d’objets mis en gage 

 
 

VAYIKRA

Lévitique 1,1 à 5,26

A l'ouverture de ce livre du Lévitique, Dieu donne à Moïse des instructions détaillées concernant les différents types de sacrifices :

Ola : "montée" ou "holocauste" désigne le sacrifice d'un animal offert spontanément et entièrement brûlé sur l'autel.

Minha : "offrande". C'est l'offrande spontanée à base de farine, dont une partie était brûlée sur l'autel tandis que le reste était consommé par Aaron et ses fils.

Zévah shelamim : "sacrifice de pacification". Ce sacrifice, également spontané, concerne les bovins, ovins et chèvres.

Hatat : "expiatoire". Contrairement aux précédents, ce sacrifice avait un caractère obligatoire et devait être offert pour une faute commise par inadvertance.

Asham : "offrande délictive". Sacrifice également obligatoire, pour une personne qui a été en contact avec un cadavre ou une personne coupable de tricherie ou de fraude .

Haftarah : Isaïe 43,21 à 44,23

 

TSAV

Lévitique 6,1 à 8,36

La première partie de la parashah donne une nouvelle description des différents sacrifices :

  • La règle de l’holocauste
  • La règle de l’oblation
  •  La règle de l’expiatoire
  • La règle de l’offrande délictive
  •  La règle du sacrifice rémunatoire

La deuxième partie décrit la cérémonie d’ordination d’Aaron et de ses fils.

Haftarah : Jérémie 7,21 à 8,3

 

CHEMINI

Lévitique 9,1 à 11,47

Au huitième jour de la cérémonie d'ordination des Grands Prêtres, après avoir offert les derniers sacrifices prévus, Aaron et ses fils bénissent le peuple et la présence divine se manifeste devant tous.

Nadav et Abihou, deux des fils d'Aaron offrent un "feu étranger" (qui ne leur avait pascommandé) devant l'Éternel et sont tués instantanément.

Dieu commande à Aaron et ses deux fils restant de ne jamais boire d'alcool.

La parashah se conclut par l’énumération des lois de casherout : animaux autorisés et interdits.

Haftarah : II Samuel 6,1 à 7,17

 

TAZRIA

Lévitique 12,1 à 13,59

Cette parashah traite essentiellement du problème de la pureté et de l'impureté dans le judaïsme. Le texte s'ouvre en nous exposant le cas de la femme qui vient de mettre au monde un enfant et qui doit observer une certaine période de purification, différente selon le sexe de l’enfant. A cette occasion, la mitsvah de la circoncision est rappelée.

Haftarah : II Rois 4,42 à 5,19

METSORA

Lévitique 14,1 à 15,33

Cette parashah aborde le thème de la lèpre. Un individu frappé par la lèpre doit s'exiler temporairement de la communauté. Les prêtres doivent alors examiner les plaies afin de décider si cette personne est apte à réintégrer la société. La parashah se termine par le rappel des prescriptions relatives au sacrifice qui devait être offert à la fin de cette période de ségrégation.

Haftarah : II Rois 7,3 à 7,20

A'HARE MOT

Lévitique 16,1 à 18,30

Après la mort des fils d'Aaron, Dieu fait savoir à Moïse que le Grand Prêtre n'est autorisé à entrer dans le Saint des Saints qu'une fois l'an, à Yom Kippour. La cérémonie du jour du Grand Pardon est décrite, ainsi que les vêtements du Grand Prêtre et le rituel des deux boucs.

Moïse instruit les Israélites que les bêtes doivent être abattues rituellement devant le Sanctuaire, et qu'il est interdit d'en consommer le sang. Il précise ensuite les différents interdits sexuels.

Haftarah : Ezéchiel 22,1 à 22,6

 

KEDOSHIM

Lévitique 19,1 à 20,27

La parashah Kedoshim traite des règles d'éthiques visant à faire des Israélites un peuple saint. Parmi des règles, on trouve notamment : aider les pauvres en leur laissant une partie des récoltes, ne pas insulter les sourds ou égarer les aveugles, commercer avec honnêteté, aimer son prochain comme soi-même….

Haftarah : Amos 9,7 à 9,15

EMOR

Lévitique 21,1 à 24,22

La parashah Emor énonce les lois concernant les prêtres et le grand prêtre .

La parashah fait ensuite un rappel des différentes fêtes : le shabbath, Pessah, le compte de l’Omer, Shavouoth, Roch Hashana, Kippour et Souccoth.

La suite évoque l’allumage du candélabre du Temple et le pain de proposition placé chaque semaine sur la table du Sanctuaire.

La parashah se termine sur le cas d’un homme, né de mère israélite et de père égyptien, qui ayant proféré le Nom sacré, est condamné à la lapidation.

Haftarah : Ezéchiel 44,15 à 44,31

 

 

BEHAR

Lévitique 25,1 à 26,2

Moïse énonce certaines lois qui prendront effet une fois les Hébreux installés en Terre Promise. On trouve en particulier les règles concernant l'année shabbatique (tous les 7 ans) et le Jubilé (tous les 7 cycles d'années shabbatiques). Tous les cinquante ans, les terres et les biens matériels doivent revenir à leur propriétaire d'origine et les esclaves retrouvent leur liberté.

Haftarah : Jérémie 32,6 à 32,22

 

BE'HOUKOTAÏ

Lévitique 26,3– 27,34

La parashah s'ouvre sur une promesse de bénédictions ou de malédictions selon que les Israélites suivront ou non les prescriptions de la Torah.

Puis sont énumérés les types de dons que l'on peut vouer au Temple (argent, animaux, biens..).

Cette parashah conclut le Livre du Lévitique

Haftarah : Jérémie 16,19 à 17,14