ACTUALITÉS  חדשות

Shabbath Mattot-Massé

Nous entrerons dans le shabbath vendredi 21 juillet 2017 à 21h25 et en sortirons le samedi 22 juillet à 22h42. Nous clôturerons ce shabbath la lecture du livre des Nombres.

La parashah Mattot (Nombres 30,2 à 32,42) s'ouvre sur les règles concernant les vœux des femmes : ceux-ci peuvent être annulés par leur père ou leur mari. Les vœux d'une femme veuve ou divorcée ne peuvent, comme ceux des hommes, être annulés.

Dieu ordonne à Moïse d'envoyer une expédition punitive contre les Madianites. L'expédition dirigée par Pin'has exécute tous les hommes madianites, y compris les cinq rois de la région et le prophète Bilaam. Les femmes et les enfants sont faits prisonniers.Moïse désapprouve le fait d'épargner les femmes car elles sont responsables de la tragédie de Shittim. Le butin est réparti selon les instructions d'Eléazar, la moitié allant aux combattants et l'autre moitié au reste du peuple, une partie étant prélevée pour une offrande à l'Eternel.

Les tribus de Ruben et de Gad demandent à Moïse la permission de s'établir non pas en Terre Promise, mais sur la rive Est du Jourdain, où la terre est plus favorable à l'élevage de leurs nombreux troupeaux. Moïse les y autorise à condition qu'ils aident néanmoins le reste du peuple à conquérir la terre de Canaan.

La parashah Massé (Nombres 33,1 à 36,13) décrit l'itinéraire précis des Israélites depuis l'Égypte jusqu'aux plaines de Moab. A Moab, Dieu instruit Moïse sur l'établissement des Israélites en Canaan : ils devront déposséder tous les habitants, détruire leurs dieux, et répartir les terres par lots entre les tribus. Les frontières de la terre qui leur est donnée sont établies. Les Israélites devront assigner 48 villes aux Lévites, parmi lesquelles 6 villes de refuge pour les meurtriers involontaires.

Ainsi se clôture le Livre des Nombres

La haftarah de ce shabbath est tirée du livre de Jérémie (2,4 à 2,28 et 3,4)

 

Pourquoi l'AJTM ?

Pour vivre sa foi. Pour l'égalité entre Hommes et Femmes. Pour allier Modernité et Tradition. Pour transmettre. 

Etre traditionnaliste et rigoureux

Fidèles aux traditions et à la culture juive, nous sommes rigoureux dans l'étude de la Torah. Nous considérons la Halakha comme une composante incontournable de nos pratiques.

Rester ancré dans notre temps

Nous aspirons à trouver un ancrage spirituel en évitant les écueils tant du sectarisme que du prosélytisme. Notre aspiration est que tout Juif se sente chez lui à l'AJTM. 

Oser l'égalité des sexes

L'AJTM accorde toute son importance à l’égalité des sexes dans tous les domaines de la vie juive, de l'étude et de la pratique du culte.

Vivre sa foi

Le judaïsme est dicté par la foi en un Dieu unique, tel qu’Il nous a été révélé par la Torah, les Prophètes et les Hagiographes et par l’histoire du peuple Juif. 

Transmettre son héritage

Nous sommes attachés au devoir de transmission et à l’exigence de qualité dans la préparation de nos enfants à leur bar ou bat mitzva. Nous veillerons à perpétuer le souvenir de la Shoah.

Faire vivre son identité 

Dans cette période difficile, nous soulignons  le besoin de faire vivre notre identité juive, notre unité et notre solidarité avec nos coreligionnaires et avec l’État d’Israël. 

 

Evénements à venir

 

Le centre communautaire

 

Beth Yaacov
48 rue Pelleport
75020 - Paris

Office
Les vendredis à 18h30 et les samedis à 10h30 dans la synagogue Beth Yaacov de l'AJTM.
Petit-déjeuner d'étude à 9h30 un samedi par mois.

 

Les derniers articles de notre Rabbin Gabriel Farhi

 

Vous avez une question ?

Judaïsme libéral, question éthique, identité juive, pratique religieuse, conversion... posez vos questions directement à notre Rabbin.